Google annonçait en février dernier la disparition des annonces « traditionnelles » dans la colonne de droite sur ses pages de résultats de recherche.La suppression de ces emplacements donne place à une 4e annonce au-dessus des résultats de recherche et à 3 annonces à la suite de ces mêmes résultats. L’offre totale d’emplacements publicitaires est donc passée de 11 à 7. Quels sont les impacts potentiels de ces changements pour les annonceurs? Voyons ça de plus près…

 

Malgré les apparences, ce 4e emplacement n’est pas comme les autres. En fait, il est réservé aux “Highly Commercial Queries” 💰. Ce changement est testé chez Google depuis plusieurs années et son application a bien du sens considérant leurs récentes initiatives pour favoriser les sites adaptés aux appareils mobiles 📱. De plus, certains d’entre vous ont sans doute remarqué que la colonne de droite n’a pas complètement disparu. En effet, ce sont désormais les annonces dédiées au commerce en ligne qui y sont affichées.

Il est encore tôt pour prédire les impacts de ce changement sur le coût par clic (CPC), mais nous pouvons tout de même élaborer une hypothèse. Ces changements risquent d’augmenter la compétition et, par le fait même, le coût par clic. De plus, considérant la baisse du nombre de résultats de recherche payants affichés sur la première page, le positionnement devient alors une mesure encore plus importante que jamais à considérer. Si vous aviez déjà de la difficulté à atteindre les premiers rangs, il faudra redoubler les efforts pour atteindre les 3 premières positions. Autrement vous venez de passer à la fin des résultats de recherches !

Voici quelques conseils pour améliorer votre positionnement et viser les 3 premières places 🏆. Il faut d’abord améliorer votre niveau de qualité. Chaque fois que vous participez à une mise en concurrence, Google analyse votre annonce et lui attribue un classement sur 10. Plus la note est élevée, meilleure sera votre position. Ainsi, contrairement à ce que certains pourraient penser, votre positionnement ne dépend pas que de votre enchère. Il faut garder en tête que Google a pour mission d’offrir aux utilisateurs les meilleurs résultats de recherche selon leurs requêtes. Il faut donc optimiser les campagnes en fonction des besoins des utilisateurs. Voici donc les principaux facteurs influençant votre classement et quelques conseils pour l’améliorer:

  1. Le taux de clics (appelé CTR – Click Through Rate) attendu de votre annonce. Google évalue l’historique des clics et des impressions de l’annonce en question. Plus il est élevé, plus votre annonce sera perçue comme pertinente. Vous pourrez remarquer que bien souvent 2-3 annonces se démarquent des autres dans votre groupe d’annonces. Il est recommandé de conserver seulement les plus performantes. Assurez-vous d’avoir tout de même 2 ou 3 annonces actives en tout temps, afin d’augmenter vos chances d’impressions selon les différents textes utilisés.
  2. Le CTR passé de votre URL affichée. Il s’agit de l’historique des clics et impressions enregistrés par votre URL. Assurez-vous d’afficher une URL qui indique clairement à l’utilisateur où il sera dirigé. Vous pouvez même y ajouter l’un de vos mots-clés, ainsi l’utilisateur saura qu’il trouvera ce qu’il cherche sur votre page.
  3. La qualité de votre page de destination. Elle doit être pertinente et bien pensée pour l’utilisateur. Assurez-vous que vos mots-clés, votre annonce et votre page de destination ont des termes en commun et qu’elle offre une bonne navigation.
  4. La pertinence de votre annonce vis-à-vis la recherche de l’utilisateur. Google veut s’assurer de proposer du contenu utile pour l’utilisateur. Il est important ici de bien segmenter ✂️ vos groupes d’annonces selon les termes de recherche et non pas seulement selon ce que vous offrez. Par exemple, si vous vendez des chaussures, plutôt que de faire un groupe d’annonces générales contenant des termes comme chaussure à talon haut, souliers noirs et chaussure de course, optez plutôt pour plusieurs groupes d’annonces segmentés selon les termes de recherche. Vous pourriez donc faire un groupe d’annonces axé sur le terme « chaussure », un 2e groupe axé sur le terme « soulier » et pourquoi pas un 3e axé sur le terme « course ». Dans Adwords, sous l’onglet « mots-clés » et ensuite, sous « termes de recherche », vous pourrez trouver des idées très intéressantes de requêtes utilisées par les internautes pour trouver vos produits. À partir de ces requêtes, vous pourrez facilement segmenter vos groupes d’annonces.
  5. Les performances géographiques et selon le type d’appareil ciblé. Assurez-vous de bien diviser vos annonces selon vos territoires 🌏 cibles et d’optimiser vos enchères selon les appareils.

Votre niveau de qualité peut vous faire passer devant des concurrents qui misent plus haut, mais qui ont un faible niveau de qualité. Ces 5 facteurs d’influence peuvent donc aussi être une façon de diminuer votre CPC

Difficile d’imaginer concrètement l’influence qu’auront ces améliorations ? Voici un nouvel outil de Google qui permet de faire des brouillons et des expérimentations.

L’outil brouillon est intéressant, car il permet de mener facilement des tests sur des campagnes en toute sécurité. Il permet aussi de valider leur rendement avant de les appliquer définitivement. Grâce à cet outil, vous pourrez reprendre une campagne et la modifier allègrement sans affecter la campagne initiale. Vous pourrez ensuite la mettre en ligne, sous forme d’expérimentation, lui attribuer une durée et une portion du budget de la campagne initiale. En plus de voir les résultats de votre expérimentation, Google vous présentera les comparatifs entre la campagne initiale et la campagne test. Ainsi, vous pourrez voir ce qui a bien fonctionné et l’appliquer à la campagne ✅ .